CFORP -  Le centre d'innovation pédagogique
Le centre d’innovation pédagogique
 

Faire appel à l’imagination des enfants grâce aux LEGO®

Utiliser les LEGO® pour développer des compétences en littératie chez les élèves

Les tâches d’écriture semblent-elles parfois insurmontables aux yeux de vos élèves? Ont-ils souvent le syndrome de la page blanche lorsque vous leur demandez de rédiger un texte? Le cas échéant, vous leur proposez peut-être des organisateurs graphiques pour les aider à trouver de nouvelles idées, sélectionner les meilleures d’entre elles et les organiser.

Bien que ces organisateurs soient des outils appréciés par les enseignants puisqu’ils rendent la pensée des élèves plus concrète et visible, ils demeurent encore très abstraits pour certains apprenants. Et, si on pouvait leur permettre de représenter leurs idées à l’aide d’outils palpables et encore plus concrets? Le passage des idées vers le papier se ferait surement plus facilement.

C’est pourquoi depuis plusieurs années, je préconise l’utilisation des briques LEGO® pour favoriser l’acquisition des compétences en littératie, que ce soit pour développer les habiletés en lecture, en écriture ou en communication orale. Grâce à la variété des pièces dans les trousses de LEGO®, il est possible de représenter des situations clefs à la compréhension des textes littéraires et des textes courants. En fait, les LEGO® permettent d’exploiter plusieurs textes prescrits dans les programmes-cadres de français de l’Ontario : l’article, l’annonce publicitaire, la bande dessinée, la biographie, la fable, la nouvelle journalistique, le plan de montage, le récit d’aventures, le récit d’intrigue policière, le récit de science-fiction, le récit fantastique, le reportage et bien d’autres.

Une scène faite de LEGO®.

Évidemment, pour bien mener à bien des activités de littératie à l’aide des LEGO®, il est recommandé d’organiser les briques LEGO® selon les éléments de l’univers narratif qui fondent la trame narrative. Je suggère de répartir les briques dans quatre contenants avec les étiquettes suivantes :

Questions Éléments de l’univers narratif Briques LEGO® à inclure
Qui? Les personnages Des minifigurines. Il est préférable de désassembler les composantes des minifigurines comme les jambes, les torses, les têtes, les chapeaux et les autres accessoires. De cette façon, les élèves peuvent les combiner pour créer les personnages de leur choix.
Des animaux (p. ex., des chiens, des chats, des serpents, des insectes, des araignées, des chevaux).
Où? Les lieux Des briques rectangulaires de couleurs différentes, des petites planchettes rectangulaires vertes et bleues pour représenter l’eau et le gazon, des arches, des briques inclinées, des fleurs, des arbres, des buissons et d’autres éléments représentant la végétation.
Quand? Le temps Cinq planchettes. Je recommande les planchettes de 16 sur 16 tenons de couleur neutre (beige, gris).
Quoi? L’action Les véhicules, les accessoires (p. ex., nourriture, feu, eau, ordinateurs portables, chaines, menottes, épées, loupes, outils, drapeaux, bâtons, baguettes magiques).

Une scène faite de LEGO®.Les briques LEGO® favorisent la créativité chez l’élève puisque les pièces sont très polyvalentes. Un même accessoire peut être utilisé à toutes les sauces. Par exemple, ce petit accessoire peut être utilisé par les élèves comme une sucette glacée, une pelle à pizza, une raquette de pingpong, les balises du marshaler sur le tarmac à l’aéroport ou les ailes d’un papillon. Vous verrez que les élèves vous étonneront en trouvant toutes sortes d’utilités aux différentes briques.

Les planchettes servent à présenter les différents moments clefs de l’histoire. Par exemple, en utilisant cinq planchettes, l’élève peut donner vie au schéma narratif en y représentant les principales articulations dont : la situation initiale, l’élément déclencheur, une importante péripétie, le dénouement et la situation finale. Ainsi, les élèves peuvent voir de façon concrète la façon dont se structure leur histoire rendant ensuite le passage à l’écriture du texte organisé en paragraphes beaucoup moins onéreux. Si toutefois les élèves ne maîtrisent pas le schéma narratif, trois planchettes peuvent être utilisées afin de représenter le début, le milieu et la fin de l’histoire. De même, les élèves ayant des besoins particuliers auront plus de facilité à raconter leur histoire oralement pour ensuite passer au schéma narratif en cinq étapes. Chaque élève a donc la chance de travailler dans sa zone proximale de développement.

Une scène faite de LEGO®.

Dans le cas d’un travail d’équipe, on peut aussi demander à chaque élève d’assumer la responsabilité de la conception d’une des planchettes. Les élèves doivent ainsi collaborer pour assurer la cohérence de la trame narrative, mais aussi celle de l’apparence des personnages et des lieux tout au long de l’histoire. Tout changement doit pouvoir être expliqué par des événements qui font partie de l’action.

Une scène faite de LEGO®.

Voici quelques suggestions d’activités à faire avec vos élèves en utilisant les LEGO® dans les trois domaines du curriculum :

Lecture
  • Le bulletin de nouvelles ou la nouvelle journalistique : Les élèves font la lecture d’un article de journal portant sur un événement d’actualité. Ils utilisent les LEGO® pour offrir une réponse conceptuelle aux six questions de base et reproduire l’événement le plus fidèlement possible afin de démontrer leur compréhension du texte lu.
  • Visualisation et imagerie mentale : Les élèves font la lecture d’un récit d’intrigue policière. Ils utilisent ensuite plusieurs planchettes, des briques et des minifigurines pour représenter les différentes parties du récit. Ils décrivent ensuite les personnages, les lieux et les actions en utilisant leur construction pour en démontrer leur compréhension.
Écriture
  • Sprint d’écriture : L’enseignante ou l’enseignant présente une scène entièrement faite de LEGO® qui représente une histoire. Sans donner de détails, les élèves doivent faire des observations et des inférences sur ce qui est en train de se passer. Dans un premier temps, les élèves développent des champs lexicaux qui permettent de donner des mots à leurs observations et interprétation de la scène. Par la suite, ils rédigent un paragraphe qui décrit leur interprétation de la l’action dans la scène. Dans un deuxième temps, l’enseignant leur demande de justifier leurs choix. Vous serez surpris de leur créativité et de la variété des interprétations fournies par vos élèves!
  • Récit d’aventures : Les élèves travaillent en collaboration pour concevoir la trame narrative d’un récit d’aventures en cinq temps. Chaque élève prépare une planchette qui représente un moment de l’histoire. Ensuite, en utilisant une tablette (et l’appli LEGO® Story Vizualiser) ils prennent une photographie de chaque scène et ajoutent des phylactères (bulles de bandes dessinées) dans lesquelles ils inventent un dialogue.
Communication orale
  • L’entrevue avec un expert : Les élèves préparent des questions d’entrevue entre un journaliste et un expert. Cette activité permet de faire des liens interdisciplinaires. Par exemple, des élèves en sciences 6e année pourraient simuler l’entrevue d’un astronaute ou en sciences 5e année, celle d’un spécialiste en énergie verte. Ils prennent des photos de leurs minifigurines avec différents accessoires (p., ex., plaques solaires, éoliennes) représentant le contenu de l’entrevue. Ensuite, afin d’incarner le spécialiste, ils enregistrent leur voix dans une appli pour tablette comme Book Creator. L’enregistrement audio accompagnement les photos ce qui permet de simuler la façon dont se déroulerait une entrevue.
  • Marche à suivre : Un élève peut fabriquer une structure simple en LEGO® et en préparer un plan de montage. Ensuite, elle ou il peut expliquer oralement la marche à suivre à un autre élève pour que ce dernier puisse reproduire la structure (p. ex, un pont, une tour, un mécanisme).

J’espère que ces quelques exemples vous inspirent et vous donnent le goût d’utiliser les LEGO® dans votre classe pour développer les compétences en littératie de vos élèves. Si vous voulez en savoir davantage, inscrivez-vous à une formation sur mesure à ce sujet en communiquant avec le CFORP en cliquant ici.

Partager l'article
Écrit par

<p>Dominic Tremblay est un enseignant agréé de l’Ontario qui a exercé pendant 13 ans. Il est à présent consultant en éducation et offre son expertise aux conseils scolaires, aux organismes gouvernementaux, aux maisons d’édition, aux organismes à but non lucratif et aux entreprises pour répondre à leurs besoins en matière de perfectionnement professionnel, de développement de scénarios pédagogiques, de productions multimédias et d’organisation d’événements à caractère éducatif. Il se spécialise dans l’enseignement des sciences et des mathématiques, dans l’enseignement par enquête scientifique, dans l’intégration des technologies et dans l’organisation d’expo-sciences. Twitter : @d_tremblay</p>

Aucun commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE