CFORP -  Le centre d'innovation pédagogique
Le centre d’innovation pédagogique
 

La voix des élèves : le forum

Des élèves ont été invités à réagir aux énoncés suivants en direct devant les 400 participants et participantes à la conférence TAC2017. Voici un résumé de ce forum : La voix des élèves.

 

Premier énoncé :

Développer sa persévérance, son autonomie, sa résilience et devenir un apprenant à vie sont des dispositions importantes pour réussir dans le monde d’aujourd’hui. Il est important pour l’école de nous aider à développer ces qualités.

 

Voici ce que les élèves ont dit :

 

L’autonomie est une valeur importante pour le futur. L’école essaie déjà d’accroître l’autonomie des élèves en nous offrant des cours culinaires et de choix de carrières par exemple. Cependant, il faut que les écoles mettent l’accent sur ces aspects et les incorporent davantage au sein des activités de tous les jours. Par exemple, un cours ayant pour sujet « comment faire nos taxes » donnerait aux élèves un avant-goût de la vie réelle. On pense que le personnel enseignant pourrait aussi donner une fiche d’auto-évaluation sur l’autonomie aux deux semaines avec des questions comme « as-tu complété tes devoirs ? Est-ce que tu révises les modules ? » Ces questions serviraient comme guide d’autonomie pour les élèves, car selon moi plus ils appliqueront ces stratégies, plus ils s’en souviendront.

 

Deuxième énoncé :

Les technologies numériques, y compris les médias sociaux et les jeux, s’inscrivent dans le mode de vie des jeunes, phénomène que les écoles ne peuvent plus ignorer si elles veulent conserver leur pertinence.

 

Voici ce que les élèves ont dit :

 

La technologie donne aux élèves la chance de vivre avec une mentalité de croissance alors si on ignore la technologie, on ignore une nouvelle technique d’apprentissage. Vyvy dit que d’après son expérience, elle apprend plusieurs méthodes d’analyse à travers des jeux. Elle nous donne l’idée de diversifier l’apprentissage, en optant pour l’analyse de jeux vidéo au lieu de la littérature (Shakespeare). On pourrait analyser les personnages, leurs caractéristiques, leur apparence physique ainsi que le but du jeu vidéo en faisant ensuite à la vie réelle. Les élèves du débat nous proposent cet exercice, afin d’augmenter leur initiative de travailler et d’apprendre. Antoine, un étudiant de 7e année, met de l’avant la technologie à travers son expérience. Il avait envie d’aller à l’école quand son professeur permettait à la classe d’utiliser les ordinateurs. Yusra fait du pouce sur les propos précédents pour parler d’un obstacle concernant la technologie. En effet, souvent : les élèves utilisent les ordinateurs pour jouer à des jeux (Minecraft) au lieu de faire le travail demandé par le personnel enseignant. Vyvy réfute en disant qu’on peut utiliser le jeu Minecraft de façon pédagogique pour faire des exercices de mathématiques par exemple. On peut, par exemple, calculer le volume des boîtes de Minecraft, etc.

 

Le personnel enseignant pourrait partager leurs expériences et leurs défis avec les élèves et leur donner les outils nécessaires pour surmonter leurs obstacles. Pour mieux intégrer la technologie, on peut utiliser les jeux vidéo comme exercices ou devoirs afin de motiver les élèves.

 

Troisième énoncé :

Quelle place occupe l’évaluation dans votre processus d’apprentissage et de développement ? Quelles suggestions donneriez-vous aux participants à cette conférence pour mesurer de façon effective l’acquisition de vos connaissances, de vos habiletés et de vos compétences ?

 

L’évaluation devrait être basée sur l’idée de voir les élèves grandir pendant l’apprentissage au lieu de les évaluer sur le résultat définitif pour obtenir une note finale. Emily-Rose nous donne son opinion. « Je pense que le système d’éducation met trop l’accent sur l’évaluation. Je vais à l’école pour apprendre des choses, mais je n’apprends pas vraiment. J’apprends seulement ce qu’il faut pour avoir une bonne note lors de l’examen. Donc, si j’ai 99 %, je suis contente, même si je n’ai rien appris. L’un des buts de l’école est de permettre aux étudiants apprendre, mais le système scolaire met trop l’accent sur l’évaluation. Donc, il faudrait trouver un moyen afin que le but de l’école soit d’acquérir de l’information, et pas seulement avoir de bonnes notes. Les élèves pensent tous qu’on doit avoir de bonnes notes pour être admis dans une bonne université, ensuite avoir un bon emploi. C’est la raison qu’on essaie tellement d’avoir des bonnes notes. Par exemple, pour le TPM en 9e, on a passé toute l’année à réviser les maths, au contraire, c’est la note provinciale qui compte. Ce qu’on vit, ce n’est pas l’éducation, l’école ne devrait pas être basée sur des évaluations individuelles, mais sur l’amour d’apprendre et d’acquérir de nouvelles connaissances. » Toute la foule a applaudi ce beau message d’Emily-Rose. Bref, il faudrait changer les méthodes d’évaluation traditionnelles, peut-être pas enlever complètement les examens, mais évaluer autrement.

 

En conclusion, les élèves ont très bien fait. Leurs idées et commentaires étaient très intéressants et concrets. Comme Timothy nous l’a rappelé, « ça prend un village pour élever un enfant ». Si on unit tous nos forces et qu’on décide de changer pour le bien, on pourra changer le système d’éducation et permettre aux étudiants d’avoir une meilleure expérience d’apprentissage.

 

Partager l'article
Écrit par

Je suis une élève de 12e année à l’école secondaire Jeunes sans Frontières à Brampton du Conseil scolaire Viamonde. Je suis fière de dire que je fais part du club éco-panthères, du comité de l’annuaire et que je suis la capitaine du club d’improvisation. J’aime faire des projets d’art médiatique et sauvegarder l’environnement. J’aime aussi la photographie, la chimie et les maths. Je participe à la conférence TAC2017 en tant que journaliste-éditorialiste.

Aucun commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE