Le 400e anniversaire de l’arrivée de Champlain

De 2013 à 2015, la communauté franco-ontarienne célèbre 400 ans de présence française en Ontario. Samuel de Champlain, généralement considéré comme le fondateur de la Nouvelle-France dont fait partie l’Ontario d’aujourd’hui, a effectué son passage sur la rivière des Outaouais jusqu’en Huronie à partir de 1613.

La communauté a organisé plusieurs activités pour souligner ce passage et rappeler qui nous sommes, d’où nous venons et le rôle que nous avons à jouer. Le CFORP a contribué à cette reconnaissance en traitant du sujet dans ses six magazines jeunesse.


Minimag

Le magazine Minimag vise la construction identitaire des francophones de 4 à 7 ans. C’est une ouverture sur la francophonie locale, provinciale et nationale. Bandes dessinées, courts articles, jeux, courtes histoires, bricolage, etc.

Dans le numéro 3 du volume 7 : L'abeille

Parution le 9 avril 2015.

Minimag, volume 7, n° 3 (printemps 2015) – L’abeille
  • Rubrique Jeu : Les découvertes de Champlain. Grande illustration contenant des éléments visuels du nouveau monde qu’a découvert Champlain il y a 400 ans (forêts vierges, utilisation de l’astrolabe par Champlain, embarcations des peuples autochtones et des hommes de Champlain, faune et flore). En réalité augmentée, vidéo de la chanson thème du spectacle Le nouveau monde de Champlain.
  • Rubrique Cherche et trouve : Illustration de la province de Québec actuelle avec pictogrammes, dont certains marquant le passage de Champlain dans cette province (statue à Québec et astrolabe en Outaouais).

Mon mag à moi

Le magazine Mon mag à moi s’inscrit dans le cadre des visées stratégiques se rapportant à la construction identitaire. Il veut être une ouverture sur la francophonie locale, provinciale et internationale. Les jeunes y découvriront des jeux, des blagues, des articles de fond qui leur feront connaître des jeunes venant de différentes régions de l’Ontario français.

Dans le numéro 3 du volume 8 : Les arachnides

Parution le 9 avril 2015.

Mon mag à moi, vol 8, no 3 (printemps 2015) – Les arachnides
  • Rubrique Escapade franco : Présentation du vidéoclip de la chanson Fier et métissé. En réalité augmentée, une vidéo ou un carrousel de photos du voyage de Champlain dans le sud de l’Ontario.

Dans le numéro 4 du volume 8 :

Parution le 20 mai 2015, destiné aux élèves de 5e et 6e année.

  • Rubrique BD Alex et Ordi : Présentation d’une aventure vécue par Alex et Champlain.
  • Rubrique Eurêka : deux pages de jeux consacrées aux découvertes de Champlain (p. ex., mots entrecroisés avec texte où trouver les réponses en réalité augmentée, Qui suis-je?, l’astrolabe en objet mystère).

QUAD9

Le magazine QUAD9 pour adolescents traite des sujets de l’heure et contribue au développement de l’identité francophone. Les jeunes y reconnaîtront des visages et des lieux familiers, et y trouveront plein d’activités intéressantes.

Dans le numéro 2 du volume 10, La sécurité dans Internet :

Parution le 10 décembre 2014, destiné aux élèves de 7e et 8e année.

QUAD9 Vol. 10, No. 2, La sécurité dans Internet
  • Rubrique Ça s’passe chez nous! : Une élève de Verner parle de sa participation à l’enregistrement du documentaire Le Nouveau Monde de Champlain. En réalité augmentée, les élèves pourront visionner la vidéo et écouter la chanson thème de ce spectacle.

Dans le numéro 3 du volume 10 : De mystérieuses civilisations

Parution le 2 mars 2015, destiné aux élèves de 9e et 10e année.

QUAD9, volume 10, no3 (hiver 2015) – Des mystérieuses disparitions.
  • Rubrique Globe-trotter : Mélanie Smits (Métis originaire du Nipissing) présente l’origine du tambour autochtone. En réalité augmentée, les élèves pourront visionner et écouter la chanson de la rivière tourbillonnante interprétée par Mélanie.

Dans le numéro 4 du volume 10 :

Parution le 6 mai 2015, destiné aux élèves de 7e et 8e année.

  • Rubrique Entrevue : Mélanie Smits (Métis originaire du Nipissing). En réalité augmentée, les élèves pourront visionner le monologue créé pour les spectacles L’écho d’un peuple fier et métissé. C’est un témoignage touchant de fierté métisse et franco-ontarienne justement interprété par Mélanie Smits.